Méditation Zen Japonais

Zen et méditation

Eihei Dôgen (1200 – 1253) fonda l’école de bouddhisme Zen Soto au Japon après un long voyage en Chine. D’abord Dôgen est considéré comme le plus grand maitre de méditation japonais. En effet le zen est une branche du bouddhisme mahayana (Grand véhicule) qui s’appuie sur la méditation à partir de la posture assise. Cette posture assise est appelé Zazen. par conséquent, le Zen c’est la méditation silencieuse qui fait plus particulièrement référence, à la posture de méditation de Bouddha. Simplement assis, comme accès immédiat et universel à l’éveil.

« C’est parce-que tous les êtres possèdent la mêmes nature de bouddha que nous sommes obligé de méditer » (Dôgen).

Le Zen en France.

La méditation zen a été enseignée à partir de 1967 aux occidentaux avec la venue en Europe d’un disciple de Kodo Sawaki (1880 – 1965) Taisen Deshimaru (1914 – 1982). Maître Deshimaru fonde de nombreux dojos en france et dans le monde. De plus, il fonde  l’association Zen internationale, et le temple zen de la Gendronnière.

Eihei ji, fondé par Dôgen en 1244 est le plus grand monastère zen du Japon.

Il organise des retraites pour les laïcs. Ekiho Miyazaki (1902-2008) était l’abbé de Eihei ji, Voici quelques paroles précieuses de ce vieux maître.

« La façon de ranger un objet, négligemment ou à sa place, indique clairement dans quel état d’esprit nous sommes. Si votre esprit est droit, alors tout ce que vous rangerez sera droit.

Il ne faut pas révasser! Les pensées de ce monde doivent s’effacer. L’instant présent doit être consacré à chacun de nos souffles. Toute autre sorte de pensée est superflue.

Nous sommes bien trop préoccupé par les honneurs, les positions sociales, la vanité, l’égoisme et toutes ces sortes de choses. Mais il nous faut apprendre à dépasser nos désirs, et pour cela il y a la méditation zen.

Il n’y a qu’à respirer, dans la méditation zen il n’y a pas de place pour les désirs.

La méditation zen signifie être droit c’est redresser sa colonne vertébrale et son cou, ne pas pencher à droite, ne pas pencher à gauche. Si votre corps et droit, votre esprit le sera aussi. Le corps et l’esprit son liés. Un corps droit reflète un esprit droit. C’est cela zazen.

Certains pensent que la liberté c’est agir à sa guise. Pour ma part, je pense que le meilleur entraînement, c’est une vie régulière et bien ordonnée.

Suivez vos désirs et vous tomberez dans un bourbier de confusion! Pourtant, S’il y a quelque chose que vous avez vraiment envie de faire, et bien faites-le, au péril de votre vie!

Que les mérites de ceci pénètrent chaque chose, en chaque lieu, afin que nous, ainsi que tout être, puissions, ensemble, suivre la voie du Bouddha. »