Méditation Hindouiste

Méditation hindouiste et philosophie indienne.

Il y a plusieurs types de méditation hindouiste dans la philosophie indienne. Les hindous parlent de Yoga pour identifier les différentes méditations. Avec pour méthode principale l’investigation du Soi et la réalité transcendantale. La méditation est vue comme une pratique spirituelle pour résorber les fluctuations de l’esprit. Concentration, fixation de l’esprit sur un seul point et avant la contemplation (samâdhi), état d’union avec le Dieu personnel.

Dans le Yoga indien on utilise plusieurs supports de méditation. En effet, les postures et les respirations sont maintenues pour élever l’énergie spirituelle. On utilise aussi les centres d’énergie : Les chakras, la visualisation d’une forme, d’une image ou la dévotion à une déité. Et aussi, la production de son, par la répétition d’un mantra. Ensuite  il existe de nombreuses propositions de méditation avec support. Comme observer la lumière qui pénètre par le sommet de la tête et s’identifier à cette lumière. Mais aussi parcourir l’intérieur du corps par la sensation afin d’obtenir un état de relaxation. Ou encore, des méditations sans support, pour que l’esprit (comme c’est le cas dans les méditations bouddhistes, les méditations tibétaines, les méditations zen ou les méditations chrétiennes) parvienne au détachement des désirs du monde et cesse de vagabonder.

La méditation pour ouvrir les portes de notre esprit.

Pour l’hindouisme, la méditation est la clé pour ouvrir les portes des mystères à notre esprit. L’homme s’abstrait lui-même, dans cet état il se retire de tous les objets extérieurs. En effet, il est immergé dans l’océan de la vie spirituelle et peut dévoiler les secrets des choses en elles-mêmes. Pour l’hindou, la religion est une forme de vie ou d’expérience, une perception directe de la nature de la réalité. Ainsi Il n’y a donc pas un seul point de vue sur cette réalité. C’est pourquoi les Veda, écritures sacrées des hindous, ont rassemblé les expériences spirituelles d’âmes ayant atteint la perfection. Et d’âge en âge ont transmis cette connaissance. L’Hindouisme n’est donc pas une croyance dogmatique précise et définie. Mais un vaste ensemble, un corps de pensée et d’expériences toujours renouvelé. Puisque la pensée religieuse hindoue a été modifiée au cours des temps, mais ses principes essentiels sont restés inchangés pendant des millénaires.

Le dharma.

L’hindou appelle sa religion le dharma. Par exemple le feu brûle et ce pouvoir de brûler est son dharma, la propriété sans laquelle il n’est pas le feu.

Dans l’Univers, tous les éléments, tous les phénomènes suivent leur nature propre. Ce qui permet le fonctionnement de la Totalité, c’est la Loi Cosmique, l’ordre naturel, appelé également dharma.